Jean Lesur le jeune né app. 1479 est le fils de Thomas LeSur & Colette Minart. Sa filiation est connue par la succession du bail de la ferme Saint-Victor. Jean Lesur est plâtrier et fermier en partie de St-Victor.

Marion Syon est née app. 1490. Sa filiation ne peut être établie pour le moment.

Le 26 août 1522, les enfants de feu Thomas Lesur et Colette, dont Jean Lesur le jeune, se rassemblent pour une Vente d'une portion de terre en indivis aux seigneurs les religieux St-Victor. Voir le résumé complet et transcription de ce document à la page de son père.

Le 20 septembre 1527, les religieux de l'abbaye Saint-Victor-lès-Paris passent devant la Cour des Requêtes du Palais royal à Paris, contre les héritiers fermiers de leur ferme à Montreuil. Parmis les défendeurs, représentés par Pierre Belut procureur au Parlement, sont nommés Jean LeSur le jeune et Jacques Pépin, petits-enfants de Adenet Lesueur & Jacquette. Les officiers de justice procèdent donc à la rédaction d'une Sentence [ANF S/2139/1.6], qui donne raison aux religieux, et ordonne de faire évaluer l'appréciation des biens et d'en ajuster le prix après l'ajout de quatre arpents de vignes que l'on veut lier au domaine. Les défendeurs sont ensuite ordonnés de faire passé un Titre nouvel pour les 10£ de rente et croix de cens pour la ferme, car le bail original est déjà ancien. On cite aussi un bail jusqu'ici inconnu des quatre arpents de vigne que l'on précise être daté du 8 juillet 1458, soit l'année après le bail de ferme original. Les religieux semble soucieux d'inclure cette pièce parmi le domaine de la ferme par cette procédure. Puisque procureur Belut ne conteste pas la charge des religieux, il est difficile de comprendre pourquoi cette cause se rend aux Requêtes.

Les héritiers de la ferme Saint-Victor, dont Jean LeSur le jeune et Jacques Pépin, semblent en appeler de cette sentence. Mais lorsqu'il se présentent à la court des requêtes du Palais, ils sont déboutés par leur propre avocat. Le 15 novembre 1527, selon un Extrait du registre des requêtes du Palais (conservé dans les papiers de l'Abbaye Saint-Victor [ANF S/2139]), le procureur des héritiers de la ferme est Pierre Belut. Ce dernier a nommé son frère Etienne pour le remplacer car il ne peut s'y présenter. Mais malheureusement, Etienne imite son frère et brille par son absence. Les héritiers sont à nouveau condamnés à faire les réparations et de payer les dépenses.

Jean LeSur fils de feu Thomas LeSur tient toujours plusieurs pièces de la ferme de Saint-Victor en 1540, quant il fait ses déclarations au Terrier de cette censive. La part qui lui est parvenue fait presque 2 arpents de terre. Peut-être préfère-t-il cultiver la terre que les vignes, car ses pièces là sont toutes de terre. Comme les pièces sont relevées par lieu-dit, Jean Lesur fs Thomas est cité à trois reprise dans le terrier pour ses trois pièces.
- 60 perches terre Néflier (en viagé?);
- 62,5 perches terre Malsavoir «viagé»;
- 71 perches terre Le Marais (en viagé?).

Les enfants connus de Jean Lesur le jeune & Marion Syon:
1.   Marion Lesur o app. 1515; m Pasquier Chevreau; s 9.7.1583 Montreuil.
2.  
Jeanne Lesur o app. 1519; m Robert Regnart.
3.  
Jean Lesur o app. 1523; m 25.11.1543 Montreuil Catherine Coquonnier; s 28.7.1557 Montreuil; plâtrier.
4.  
Marion Lesur o app. 1538; m 27.12 1558 Montreuil Jeam Fremy marchand viviandier.
5.  
Marguerite Lesur o app. 1532; m1 29.9.1555 Nicolas Loiseau m2 18.11.1562 Montreuil Henri Prévost marchand veuf.
6.  
Thomas Lesur b 27 novembre 1540 Montreuil (Pn Jean de Vitry et Jean Frémy, Mn Thomasse Benard); m 2.5.1563 Marie Frémy; laboureur.
TOP