Le retour de Martin Prévost

Comme le signale Michel Langlois dans son dictionnaire, une Déposition chez Audouart le 8 novembre 1651 à Québec nous renseigne que Martin Prévost est retourné à Montreuil en 1648, dans le but il semble de recruter des engagés pour la Nouvelle-France. Il reste à revoir les contrats notariés sur Montreuil pour découvrir si Martin y transige et ce qu'il en est, mais ce contrat nous renseigne que d'autres Montreuillois sont aussi venus en Nouvelle-France, bien qu'ils n'aient pas laissés de traces dans les recencements ou les registres paroissiaux. La déposition en question est passée par François de Rosny de Bagnolet (village voisin de Montreuil) et Louis Regnard de Montreuil. La déposition semble appuyer une demande de dédomagement - encore inconnu - qu'aurait fait Martin Prévost envers la Compagnie de la Nouvelle-France (aussi connue sous la Compagnie des Cent-Associés), pour lui rembourser les frais qu'il a encourus pour mener trois Montreuillois, Pierre de Vitry, Pierre Geoffrion (Geoffrillon) et Toussaint Savard sur le voyage de Montreuil à La Rochelle, dans le but qu'il s'embarquent pour le Canada. Il s'agit effectivement de trois patronymes bien connus à Montreuil, souche des Savard du Canada.
Ce n'est pas clair selon cet acte effectivement les trois se rendent en Nouvelle-France. Voir la réflexion plus bas à ce sujet.


Déposition 1651
Ce Jourdhuy huictiesme Jour de Novembre Mil Six cent
cinquente [et ung] Sont comparus Pardeuant Moy [Secretaire du conseil]
et Nottaire en La Nouuelle france soubsigne A Quebecq les
denommes cy apres Scauoir francois de Rosny iceluy estant
de present A Quebecq en lad Nouuelle france pais de Canada lequel
madict estre nay [né] et Natif du Village appelé Bagnolet proche paris
et a dict desclaré que Il scait fort bien que en Lanné de Mil Six Cent
quarante huict Ung nommé Martin preuost habitant demeurant en la [Coste]
de Beauport [audit pais de Canada] et estant pour lors en france en son pais Natal [au Bourg]
appelé Montreuil proche paris quil trouua Ung Nommé Pierre
geufrion Toussaint savart et Pierre vitry natifs dud bourg de
Montreuil Lesquels Requirent Led' Prevost Iceulx vouloire agg[réé]
de...] Jusques en la Ville de La Rochelle offrant Iceux de payé
touts Cousld fraiz et ... que led Prevost pouvoit desbourser
pour eulx tant par le chemin que en la Ville de La Rochelle Jusque
(fin photo)
a ce que Ils eussent trouvé condition [pour venir en Canada en la Nouvelle france] Ce quil a fait depuis
aprez quiceuls ont fait de grands fraiz aux depends dud' prevost quils
S en sont allé et ont lassé led prevost embarassé pour payé Inut(ilement?)
Le debtes quils ont eues a la Rochelle que Les despenses quilq
Ont faites par le chemin desquelles Choses led' desposant Certiffie
estre veritable que Iceluy prevost apayé Icelles en vertue dequoy il a
signé et déclaré Le present Acte et sa declaration estre veritable
en presence de Me Olivier Letardif Comis et Messieurs de La
Compagnie de La Nouvelle france et Louis Gagnier tesmoins
et a signé avec lesd' tesmoins le jour et An qui est dessus
L gasnier Sino (surement pour senior, a fait baptiser un fils Louis Gagné en juillet précédant)
F drosny
Letardif
Audouart

[A la suite]
Et Led' Jour et An que dessus est comparu Louis Regnard
Natif du bourg de Montreuil Estant de present audict Quebeq
lequel apres avoir eu lecture du contenu sy dessus de la deposition de
francois de Rosny et apres que lecture luy a esté faicte a voix
Intelligible Mot a Mot a dict et déclaré luy Convenir Icelle et
que le Contenu en Icelle est veritable led' déposant (de Rosny) en dessus
et luy estoient pour lors avec et la faisant mesmes despenses par led' Chemin
laquelle depenses Les prevost apayé tant en Lad' Ville de La
Rochelle et quailleurs et Certifie que Lesd' Geoffrion Savard
Vitry son débiteur ... despenses aud' prevost (rayé: "en foy dequoy Il
a signé lequel en paie") Et Led' Regnard déclaré ne scavoir
escrire ny signé en présence de honorable Olivier Le
Tardif Comis et Messieurs de La Compagnie ...
dud' pais de La Nouvelle france et Louis Gagnié
habitant dud' pais lesquels ont signé et ce en la presence et Moy
secr[etaire] et Nott[aire] soubsigné aud pais le Jous et An que dessus
LeTardif Lgasnier
Audouart


À première vue, les trois cités, Geoffrion Savart et Vitry pourraient n'être pas venus au Canada, en se désistant à La Rochelle avant l'embarquement. Mais il est curieux que l'on attend exactement trois ans (période d'engagement des "engagés") pour demander un remboursement auprès de la Compagnie. La Compagnie ne défraye pas normalement les coût pour se rendre à La Rochelle, du moins je croyais... Est-il possible qu'il viennent faire leur trois ans, et que, puisqu'ils retourne en France après leur engagement, contre les plans de Prévost, ce dernier demande à la compagnie qu'on lui rembourse ses frais qu'il aurait pu autrement récupérer des sujets par la suite ici une fois leur engagement terminé et leur établissement complété. Du moins, voilà une théorie. Faites nous part de votre interprétation si vous avez d'autres théories.

TOP