M: 8.10.1536 Montreuil

(non filiatif)
26. Nicolas ADET
(
Nicolas & Isabeau ANDRY)
nourricier, sommier de la cuisine et officier de la reine
  • ca 1511 n Montreuil.
  • 5.10.1559 s Montreuil.

M: 7.8.1558 Montreuil

(dispense 4e° affinité de Rome)
Jacqueline VITRY
(Gilles l'aîné charron & ...)
  • ca 1522 n Montreuil.
27. Marguerite GIRARD
(Pierre & Blanche VITRY)
  • ca 1516 n Montreil.
  • 7.4.1557 d Montreuil.
Enfants Adet-Girard:

  1. PIERRE ADET b 15 août 1537 Montreuil (pr Me Pierre Belut et Pierre Girard, mr Isabeau Hendey)
  2. BLANCHE ADET b 14 janvier 1539 Montreuil (pr Jean Adet, mr Blanche de Vitry et Marguerite Girard fille de Nicolas Girard); m 4 mai 1561 MARTIN PRÉVOST.
  3. JEANNE ADET b 14 mars 1541 Montreuil (pr François de Vitry, mr Jeanne Adet et Catherine Girard).
  4. JACQUES ADET b 8 décembre 1543 Montreuil (pr Jacques Lardin et Jean Girard, mr Colette Savard).
  5. GERMAIN ADET b 4 mai 1547 Montreuil (pr Germain de Vitry et Girard Adet, mr Marion Girard).
  6. LÉO ADET b 28 septembre 1548 Montreuil (pr Me Nicolas Belut et Me Leo ou Leon Godefroy conseiller à la préfecture de Paris,  et Denis Picquelin fils Pierre Picquelin citoyen de Paris).
  7. enfants inconnus ADET? [Rg lacunaires 1548 à 1551].
  8. JEAN ADET b 12 décembre 1553 Montreuil (pr Jean Fournier et Isaac Girard, mr Colette (Lenroué?) femme Jean Coquonnier).

Enfants Adet-Vitry:
  1. NICOLE ADET n 10.11.1559 Montreuil (père décédé).
Les parents de Nicolas Adet ne sont pas connus directement, mais Tous les indices indiquent que Nicolas Adet est le fils de Nicolas Adet & Isabeau Hendé/Andry. Il est né vers 1513.
Filiations:
Nicolas Adet
- La présence de Isabeau Andry (Hendey) au premier baptême du couple. Comme le mari de Isabelle est décédé avant 1523, il ne peut être présent au baptêmes, mais est plutôt choisi Jean Adet présumé frère de Nicolas. On trouve d'ailleurs les grands parents maternels aux baptêmes 1 et 2 ce qui montre que le couple suit cette coutume.
- Comme Isabeau est veuve depuis au moins 1523, celà démontre qu'elle est bien de la génération précédente que celle de Nicolas Adet m Marguerite Girard né app. 1509. les enfants présumé dans les registres à partir de 1536 suggère que ce couple est plus anciens et n'a plus d'enfant à partir de cette. Elle apparaît comme marraine aussi chez Jean Adet qui est une présumé frère de Nicolas (fils).
- Au décès d'un autre frère présumé de Nicolas, Antoine qui décède en 1548 vers la fin de la vingtaine (il est Pn chez leur frère Jean quelques années auparavant), il est dit être le fils de Nicolas.
- Voir aussi les nombreux croisements entre Nicolas et ses frères et soeurs sous la page des parents.
- Il existe un autre Nicolas Adet garde au Château m Perrette Regnard contemporain de Nicolas Adet oo Marguerite Girard. Ce dernier est soit un frère homonyme de Nicolas, ou encore un cousin encore mal identifié, peut-être file de Jean Adet dit du Bois laboureur?
La famille Adet est assez complexe car deux branches cousines semblent se côtoyer, et chacune compte des prénoms similaires, et ont à la fois laboureur et gens d'armes du château et bois de Vincennes. Mais la lignée de Nicolas fils Nicolas est la plus limpide à cause de la présence de Isabeau Andry à divers endroits.

Marguerite Girard
- Dans une déclaration par Pierre Girard au terrier de la Sainte-Chapelle de 1543, on indique en marge que la pièce est héritée par Jean Girard et par Nicolas Adet (donc gendre).
- De plus, les deux parents de Marguerite Girard, sont nommés Pn et Mn aux deux premières naissances du couple suggèrent que Pierre Girard & Blanche Vitry sont bien ses parents.
- Un déclaration commencée mais avorté en 1559 indique aussi que Pierre Girard et Blanche Vitry sont les beaux-parents de Nicolas Adet. De plus, sa mère, Blanche Vitry, transmet son nom à sa petite fille Blanche Adet.
- Au décès de Blanche Vitry en 1555, ses exécuteurs testamentaires sont Jean Girard (présumé fils) et Nicolas Adet (présumé gendre)
Quant à Marguerite Girard, en plus de nombreux indices probant, on sait qu'elle est la fille de Pierre Girard l'aîné & Blanche de Vitry grâce à une mention au Terrier de la Sainte-Chapelle qui indique les beaux-parents de Nicolas Adet est fille de Pierre Girard & Blanche Vitry. Elle semble naître vers 1516.
Stacks Image 26453
Nicolas Adet épouse donc Marguerite Girard le 8 octobre 1536 à Montreuil. Ils sont tous deux de Montreuil, et célibataires.
Stacks Image 26458
Nicolas exerce le métier de nourricier, c'est-à-dire qu'ils prennent en charge des enfants adoptifs. Mais il est aussi au service de la Duchesse d'Angoulême (Catherine de Medicis ci-contre, femme d'Henri II) comme officier et sommier au Château de Vincennes. Selon l'Académie française en 1694 pour Sommier: «On appelle chez le Roy, Sommier de Chapelle, Un certain Officier qui a le soin de faire porter à l'Eglise, à la Chapelle, le drap de pied, les carreaux, &c. du Roy, de la Reyne, &c.». Comment est-il entré au Château? Sans doute par son frère du même nom, qui lui est portier au Château (garde, soldat).
Stacks Image 26463
Marguerite Girard décède le 7 avril [voir Fondation] et est mise en terre le 8 avril 1557:

Item Le Jeudi huictiesme jour dapvril L'an mil cinq centz cinquantesix avant pasques
[1557 calendrier grégorien] fut mise en terre Marguerite Girard femme de Nicolas Adet nourricer Et y a convoy d'huict pbres Avecques deux services complets visitations et assistence.
Le 4 décembre 1557, Nicolas Adet, sommelier de la cuisine de la reine, déclare 7 perches et demi de vignes au lieu-dit La Varenne, du Terrier du fief Décanal de 1552. Nicolas doit déclarer la pièce à nouveau car suite au décès de Marguerite Girard huit mois plus tôt. La pièce appartient maintenant aux enfants mineurs du couple. «(...) au nom et comme ayant le gouvernement et administration des enfants mineurs d'ans de lui et de feue Marguerite Girard jadis sa femme». Cette pièce a été divisée de 15 perches de vignes que déclarait Pierre Girard en 1543, le père de Marguerite.
Stacks Image 26470
Le 31 mars 1558 (n.st.), Nicolas Adet, officier de la reine et son beau-frère Jean Girard laboureur, agissant comme exécuteurs testamentaires de feue Marguerite Girard, passent une Fondation de messe basse [ANF S/3572] devant le greffier et tabellion Jean de Vitry. Marguerite Girard aurait indiqué ce souhait dans son testament, pour faire dire une messe basse annuelle et perpétuelle, les 7 avril jour de son décès. Ces fondations sont payés par un don immobilier (un terre), ou plus souvent par une rente annuelle imposé sur une pièce de terre, comme dans ce cas. Nicolas Adet et Jean Girard passent donc par le fait même une rente de 8 sols parisis sur un demi quartier de vignes au lieu-fit le Hanault tenant sur la ruelle du même nom, envers les marguilliers de l'église de Saint Pierre Saint Paul de Montreuil, représentés à cette époque par Jean Fournier marchand boulanger et Barthélemy Prévost laboureur.
Stacks Image 26478
Le même jour 31 mars 1558 (n.st.), Nicolas Adet «officier et sommier de la reine demeurant à Montreuil», encore comme exécuteur testamentaire mais cette pour son beau-frère présumé Nicolas Girard laboureur de Montreuil, passe une deuxième Fondation de messe haute [ANF S/3572]. Le défunt est Nicolas Girard, qui pourrait facilement être pris pour un frère de Marguerite Girard, mais il n'en est rien. Il est plutôt l'époux de Geneviève Adet, la soeur de Nicolas. Nicolas Girard est décédé le 24 novembre [Fondation] et enterré le 25 novembre 1557 [AD93 Rg Montreuil sépultures]. Geneviève et sa belle-mère Guillemette Lardin veuve de Thomas Girard sont aussi présentes à titre d'exécutrices testamentaires. Cette rente sera rachetée 23 ans plus tard par Denis Syon sergent et officier du Château de Vincennes, deuxième mari de Geneviève Adet.
Stacks Image 26483
Nicolas attendra plus d'un an avant de se remarier. Le 7 août 1558, il épouse en secondes noces Jacqueline de Vitry, veuve de Jean Pépin dit tabellion. Ce dernier couple sont des ancêtres de Gaston Guay.
On indique une dispense du 4e degré d'affinité de Rome, et un Antoine Vitry «Retulit» y est nommé. Quelqu'un peut-il préciser une traduction exacte?
Stacks Image 26488
Nicolas Adet (à cause de son premier mariage) et son beau-frère Jean Girard sont cités comme enfants de feux Pierre Girard et Blanche de Vitry, le 1er octobre 1558, au Terrier de la Sainte-Chapelle du Palais de 1557. Le tout concerne une maison Rue du Milieu comportant 33 perches de cour et jardin, en co-propriété entre les héritiers Girard avec des cousins de Blanche Vitry, les mineurs Pierre et Claude Vitry et du prêtre François Vitry, enfants de Pierre Vitry. C'est le tuteur des mineurs Claude Vitry qu ifait la déclaration, et il est fondé de procuration pour la part du prêtre François Vitry, passé devant le greffier Simon Savart le 27 septembre 1558. Bien que l'on indique, «(feue) Blanche Vitry a testé légataire dudit défunt Pierre de Vitry son oncle», la chronologie semble plutôt suggérer que le tuteur Claude et feu Pierre soient en fait des frères de Blanche, donc oncles de enfants Girard.
Stacks Image 26493
Enfin, Nicolas Adet s'éteint à son tour et est mis en terre le 5 octobre 1559 à Montreuil. Il faut ici ignorer cette dernière ligne partiellement cachée qui concerne l'acte suivant. Ses exécuteurs testamentaires sont Isaac Girard [frère de Marguerite], Nicolas Boucher et Jacqueline de Vitry sa veuve.

Item Le Jeudy cinquiesme jour d'octobre Lan mil cinq centz cinquanteneuf fut mis en terre Nicolas Adet nourricer Et y a convoy de dix pbres visitations et assistences et trois services completz fault faire quittance de six livres dix sols tournois ... sans le testament Rendre le testament signé et approuvé par les mains d'Isaac Girard et Nicolas Boucher et Jacqueline de Vitry veuve dudit défunt.

C'est vraisemblablement son frère homonyme Nicolas Adet qui décède 9 jours plus tard, portier au bois de Vincennes.

Il y a plusieurs déclarations de terres concernant cette famille à venir au cours des prochains mois, et qui permet d'y voir un peu plus clair. La bonne nouvelle est qu'il y a d'autres documents à dépouiller ou cette famille risque d'être mentionnée.
Recherches (reconstitution des familles de Montreuil 16e s.):
Denis J. Savard, octobre 2006-2008, 2015
TOP