Le chercheur Jean-Marie Germe des Amitiés généalogiques Canadiennes-française a signalé quelques documents sur cet immigrant, mais comme il le confirme lui-même, il s’agit d’une étude partielle [Fichier Origines, AGCF]. L’Association affirme détenir des documents notariés à son sujet qui n’ont pas encore été étudiés.

Les baptêmes de Dissay (Vienne) sont conservés depuis 1596. Par contre, les mariages et sépultures, ne le sont que depuis 1637. Malgré tout, on parvient à remonter au bisaïeuls de l’immigrant. Naviguez vers la fiche de famille de chaque couple en activant leur case.

Église Saint-Pierre-Saint-Paul de Dissay (Vienne) [GoogleStreetView]

Stacks Image 5321
La famille Pelourde semble travailler des terres de Traversais à Saint-Cyr. Mais jusqu’en 1680, donc 15 ans avant le départ de René, les villages de Saint-Cyr et de Traversais font partie de la paroisse de Dissay. Dans une branche parente (descendants de Simon, frère de l’aïeul de René), François Pelourde est fermier à Velaudon, une ferme à mi chemin entre Traversais et Vouneuil-sur-Vienne (au centre du plan ci-bas). La branche de l’immigrant semble pourtant centrée sur Dissay.
Stacks Image 5327
Sources:

Collaboration: Mario Plourde

Recherches: Denis J. Savard, décembre 2010
TOP