M: vers 1515 Montreuil

22. Pierre GIRARD dit l'aîné
(...)

laboureur à Montreuil
  • ca 1490 n Montreuil.
  • 24.1.1553 s Montreuil.

Notes: la filiation de Pierre Girard à ses parents, est déduite des héritages, et de la reconstitution des familles de Montreuil au 16e s. Sous réserves.
23. Blanche VITRY
(...)
  • ca 1500 n Montreuil.
  • 1.9.1555 s Montreuil.
Enfants:

  1. MARGUERITE GIRARD n app. 1516 Montreuil; m 8.10.1536 NICOLAS ADET.
  2. JEAN GIRARD n app. 1519 Montreuil; m vers 1545 SUSANNE PRÉVOST.
  3. CATHERINE GIRARD n app. 1520; m vers 1545 Robert VITRY.
  4. MARION GIRARD n app. 1523; m 18.11.1548 Jean FOURNIER pâtissier.
  5. ISAAC GIRARD n app. 1528; m 5.11.1553 Michelle THIOUST.
  6. CLAIRE GIRARD n app. 1531; m 8.11.1551 Denis CHARTON.
  7. PIERRE GIRARD n app. 1534; m 8.10.1559 Agnès HÉRICOURT.
  8. JACQUES GIRARD n 28 octobre 1536 Montreuil (pr Jacques Lardin et Girard Chevreau, mr Denise Durand); probablement décédé jeune.
  9. MARGUERITE GIRARD n 2 octobre 1538 Montreuil (pr Louis Girard, mr Marguerite Girard et Jacqueline Millecent); probablement décédée jeune.
  10. CATHERINE GIRARD n 12 juillet 1539 Montreuil (pr Pierre Durant, mr Catherine Prevost et Jeanne Girard); probablement décédé jeune.
On ignore quand Pierre Girard et Blanche de Vitry sont nés, mais il semblent nés respectivement vers 1489 et 1492.
Le couple semblent se marier autour de 1515.

On connaît peu l'histoire de la famille dans ses premières année, faute de documents de source.
Stacks Image 24437
Pierre Girard l'aîné se présente devant le greffier engagé par le Chapitre de Notre-Dame de Paris pour recenser les propriétaires des pièces de vignes au fief Décanal à La Pissotte. En 1537, on retrouve la mention de Pierre Girard dans le Terrier du fief [AN S/340/Rg1537]. Il déclare qu'il détient trois pièces en ce fief du terroir de Montreuil, dont deux pièces au lieu-dit La Varenne contenant neuf et 15 perches de vignes, puis un quartier de vigne au lieu-dit  Hautemer. Il précise aussi que les 9 perches de vignes à La Varenne ont été acquises de Jean Hiève (Ève), ce qui soutend que les deux autres pièces lui sont parvenues par héritage soit de ses parents ou beaux-parents.
Six ans plus tard, au nouveau Terrier du fief Décanal de 1543, Pierre Girard l'aîné n'y déclare que deux pièces, soit celles d'un quartier et de 15 perches [ANF S/340/Rg1543]. Il semble pourtant bien conserver la pièce de 9 perches, car son fils Jean la déclarera au prochain terrier de ce fief. En marge de l'inscription des pièces, on précise que les 15 perches ont plus tard été divisé entre Nicolas Adet et Jean Girard, sans doute son gendre et son fils. Le quartier en Hautemer pour sa part est annoté «Robert de Vitry gendre dudit Girard tient la moitié du présent article». Jean Girard semble bien hériter de l'autre moitié, car il déclarera au en 1558 en ajout au Terrier en 1552.
Stacks Image 24468
Bien qu'on ne connaît pas grand chose sur cette période, on trouve tout de même le décès de Pierre Girard l'aîné, le 24 janvier 1553. Aucun témoin, exécuteur ou bailleur n'est nommé cependant.
Stacks Image 24460
Par contre, lorsque son épouse Blanche de Vitry décède deux ans plus tard, on rencontre plus d'indices intéressants. C'est le 1er septembre 1555 que l'on trouve le décès de Blanche, veuve de Pierre Girard:
 
On y lit que Jean Girard (sûrement son fils), et Nicolas Adet (son gendre ci-bas) sont exécuteurs testamentaires.
Stacks Image 24486
Vers le mois d'août 1558, le gendre Jean Fournier boulanger se dirige chez le notaire Trouvé à Paris pour y déclarer une maison (ou une pièce de terre) qu'il croit être en la censive de la Sainte-Chapelle du Palais Royal de Paris à Montreuil, terrier que constitue le notaire de Paris. La mention à ce Terrier [AN Et/CVII/4/Tr1557] a été rayée avant d'être complétée. Les informations qu'on y a noté sont tout de même très intéressant pour déterminer les enfants du couple feu Pierre Girard et Blanche Vitry. Jean Girard déclare ses co-héritiers majeurs: «Tant en son nom que comme (beau-)frère de Pierre Girard, Nicolas Adet, Isaac Girard, Catherine Girard, Claire Girard, Jean Girard comme héritiers de feu Pierre Girard & Blanche Vitry jadis sa femme laquelle a été acheté de feu maître Pierre Vitry son oncle». Seuls les mineurs sont omis. On nomme d'ailleurs les filles de leur propre chef, à l'exception de Nicolas Adet nommé car veuf de Marguerite Girard et de Jean Fournier déclarant qui a pris les choses en main.
La suite de ce Terrier de la Sainte-Chapelle explique la raison de la déclaration rayée ci-dessus. À la page suivante, le 1er octobre 1558 [Et/CVII/4/Tr1557], Claude de Vitry laboureur de Montreuil, au nom de sa femme Jeanne de Vitry, des consorts (enfants de feu Pierre de Vitry & Perrette Chauvin) de Jeanne, ses co-héritiers, et des enfants mineurs frères et soeurs de Jeanne - déclare une Quatrepartie dans un texte difficile à lire. Une marque où le texte identifie les co-propriétaires du bien déclaré réfère le lecteur à la note en marge qui se lit comme suit: «avec Nicolas Adet, Isaac Girard, Catherine Girard, Claire Girard et Jean Girard tous enfants de feu Pierre Girard et (feue) Blanche de Vitry laquelle Blanche Vitry a testé légataire(?) dudit défunt Pierre de Vitry son oncle [sic frère?] à savoir lesdits Adet et Girard».
Recherches (reconstitution des familles de Montreuil 16e s.):
Denis J. Savard, octobre 2006-2008, 2015
TOP