M: 2.12.1600 Saint-Aubin-des-Préaux (Manche)

(Selon la promesse 12.11.1600 Rg SPL; nomme les parents de l’épouse)
8. Julien LeCOUFLE
(
Antoine & Thomasse Le GOUPIL)
métier
  • app 1570 prob. n La Séguinière.
  • 20.12.1597 cité Rg SPL tém lors d’une vente de terre.
  • 28.1.1598 cité Rg SPL tém lors d’une vente de Terre des Basire à Nicolas Genestel.
  • 1603 cité Rg SPL élu trésorier de la fabrique.
  • 28.11.1627 s St-Pierre-Langers.
M: vers 1595
9. Louise GUILLOUËT
(…)
accoucheuse

  • app 1571 n
  • vers 1598 d

Aucune descendance connue.
9. Marie GOND
(Aubin & Marie VIVIER)
  • app 1576 n prob. Saint-Aubin-des-Préaux.
  • 8.2.1622 citée Rg SPL Marie femme Julien Lescoufe mr de François f Pierre Duval.
  • 16.3.1622 citée Rg SPL Marie femme Julien mr de Marie Lescoufle f Pierre.
  • 21.1.1658 s St-Pierre-Langers.

Enfants:


  1. PIERRE LeCOUFLE COQUETIÈRE (selon D.J. Savard) n app 1601 m vers 1621 SPL Marguerite COUPART; s Rg SPL 24.1.1628.
  1. MARIE LeCOUFLE (selon D.J. Savard) n vers 1614, m Jean PESTOUR (...), d 11 s SPL 12.2.1684 (70 ans) [tém: Pierre Asselin gendre, Jacques Gombert aussi gendre, Georges Lecoufle Séguinière]. Dont : Renée, Olivier (1662-1674), Claude (1665). Avérée soeur de Georges au décès de son fils Olivier en 1674, peut-être Séguinière qui est témoin à son décès.
  2. GEORGES LeCOUFLE SÉGUINIÈRE (selon D.J. Savard) n vers 1616 m avant 22.11.1632 Susanne de La BIGNE (... & «la bonne femme Bignasse»); d 2 s Rg SPL 3.11.1691 (75 ans, Tn Pierre Lecoufle son fils de St-Malo, Adrien Boeufet, Georges Gallon, Jacques Lecoufle parents dud défunt).
  3. JACQUES LeCOUFLE SÉGUINIÈRE (selon D.J. Savard) n app 1618 m Maurie GUILLOUËT (Etienne & Jeanne DESCHAMPS). Au mariage de sa fille Jacqueline, Georges Séguinière, oncle de la mariée, est témoin.
Notes explicatives:
  1. Le couple Julien LeCoufle & Louise Guillouët n'est connu que par ces deux mentions de Louise en 1596. Il existe quatre mentions de Julien entre 1597 et 1603 sans indications qu'il lui existe un homonyme. Louise semble nouvellement mariée et doit décéder à ses premières couches. Nous croyons donc qu’il s’agit d’un premier mariage de Julien LeCoufle, avant celui avec Marie Gond.
  2. Marie Gond est peut-être la soeur de Jean Gond, dont l'épouse Olive Le Basle est mr de Susanne Vivier fille Guillaume & Marie Guillebert. Aucune naissance n’est signalée à Saint-Pierre jusqu'en 1604, ils font peut-être baptiser des enfants dans la paroisse de Saint-Aubin-des-Préaux. Comme les registres de entre 1604 et 1619 à Saint-Pierre ont disparus, les baptêmes issus de ce couple n’ont pas survécus. La filiation avec la fratrie des Séguinière est déduite selon la reconstitution des familles, Julien étant le présumé fondateur de cette branche, vu les nombreux liens qui le avec sa femme à Jacques et Georges dit Séguinière. Jacques est avéré frère de Georges, quand ce dernier est cité «oncle» au mariage de Jacqueline f Jacques en 1680. De même Marie est avérée soeur de Georges au décès de son fils Olivier en 1674.
  3. Selon la reconstitution de cette famille, Pierre LeCoufle Coquetière est possiblement un fils de Julien : Marie Gond est marraine à la naissance de sa fille Marie. La Cocquetière est au sud de la parroise aux limites de Sartilly, à l'opposé de La Havaudière qui est au au nord-ouest. S’il est plutôt su premier lit, il obtient peut-être des terres du côté de la Cucquetière par héritage la famille Guillouët. Il semble être fieul de Georges Havaudière, qui semble nommé tuteur de ses enfants orphelins après 1628. Les deux familles entretiennent des liens qui s'estompent ailleurs, sauf chez Jacques.

Sources: - Rg St-Michel-des-Loups (50066 Jullouville) Manche. [SML] - Rg St-Pierre-Langers (50450) Manche. [SPL] - Arch dép de la Manche (AD50), Etat civil de la Manche (Rg paroissiaux) série E2 (5 Mi), consulté 2010.

Recherches: Denis J. Savard, avril 2011
TOP