(doublon de /prevost/prevost4/

M: 4.5.1561 Montreuil

(non filiatif)
24. Martin PRÉVOST
(...)

  • ca 1535 n Montreuil.
25. Blanche ADET
(Nicolas & Marguerite GIRARD)
  • 14.1.1539 b Montreuil.
Enfants:

  1. MARGUERITE PRÉVOST n 26 juin 1562 Montreuil (pr Pierre Durant, mr Marion Girard et Marine Adet).
  2. MICHEL PRÉVOST n 14 b 16 novembre 1563 (pr Michel de Fauvronnet et Denis Noru, mr Madeleine de Vitry).
  3. CATHERINE PRÉVOST n 17 août 1569 (pr Nicolas Prévost, mr Catherine Girard et Philippot Houdard).
  4. enfant anonyme PRÉVOST? [Rg lacunaires 1569-1574].
  5. PIERRE PRÉVOST n 30 septembre b 2 octobre 1574 Montreuil; m vers 1599 CHARLOTTE VIÉ.
  6. JEAN PRÉVOST n 8 août 1579 Montreuil (pr Jean Girard et Mathieu Pesnon, mr Berthe Charton).
Martin Prévost doit être né avant le début des régistres, soit avant janvier 1535. Des indices ultérieurs nous renseignera peut-être un jour au sujet de l'identité de ses parents, qui sont toujours inconnus.
Stacks Image 15856
Blanche Adet pour sa part est baptisée le 14 janvier 1539 à Montreuil, fille de Nicolas Adet & Marguerite Girard. Son parrain est Jean Adet et Blanche de Vitry sa marraine, assisté de Marguerite Girard fille de Nicolas Girard. Cette dernière Marguerite Girard qui assiste au baptême semble être sa cousin.
On retrouve Martin Prévost peu avant son mariage, le 22 décembre 1560, alors qu'il est parrain de Marguerite Vascher, fille de Guillaume Vascher et Guillemette Galloys.
Stacks Image 15873
Martin Prévost et Blanche Adet joignent donc leur destinée le 4 mai 1561 à Montreuil Blanche Adet, acte enregistré de la publication des bans le 20 avril précédant.

Malgré les nombreux registres terriers du 16e siècle consultés, Martin Prévost ne s'y trouve nulle part. Mais comme Montreuil compte près de 25 censives, fiefs, appartenances et seigneuries, les documents retracés ne compte que pour une fraction des fonds qui n'ont peut-être pas été conservés.
Néanmoins, on trouve quand même qu'une mention de Martin Prévost attesté comme témoin le 21 avril 1577 quand Nicolas Anglart passe un Titre nouvel de rente envers la Fabrique de l'église Saint Pierre Saint Paul de Montreuil. Cet acte est signé par Simon Savart, clerc et tabellion juré à Montreuil. On ignore toujours si ce Simon Savart est parent se ses homonymes postérieurs aïeul de la lignée des Savard canadiens. Savart le tabellion est particulièrement bref dans ce double rédigé pour la fabrique, et n'indique pas le métier de Martin.

On ignore toujours leurs dates de décès.
Recherches (reconstitution des familles de Montreuil 16e s.):
Denis J. Savard, octobre 2006-2008, 2015
TOP