Stacks Image 6617
Cette présentation est une traduction libre des résultats des tests ADN-Y Savard du Genographic Project du National Geographic et de FTDNA, augmenté des données de la International Society of Genetic Genealogy des dernières découvertes de notre haplogroupe.

Les progrès en matière de génétique ont permit de nous révéler tout un monde d'histoire ancienne avec l'analyse du chromosome Y. Ce chromosome se transmet en copie conforme de père en fils, de génération en génération depuis la nuit des temps. Depuis le Adam dit
Génétique. Comme rien n'est parfait, très rarement, une mutation peut se produire sur un marqueur particulier, modification qui est à tous ses descendants. Comme la fréquence mutation est prévisible pour certains marqueurs, il est possible pour les chercheurs de reconstituer la filiation des grandes branches de l'humanité qui ont peuplé la terre.

Le haplogroupe (Hg = branches de l’arbre phylogénétique du chromosome Y) de Simon Savart, comme celui de tous ses descendants mâles, est le E-Y4970, une branche qui descend des Hg E-L791, E-M34 et E-M35 en remontant le temps. Mais commençons par le début...

E-M35 a environ 30 000 ans, et le Adam génétique a entre 100 000 et 150 000 ans (le tableau ci-dessous est daté de plus de 10 ans. Les études plus récentes l’ont démontré beaucoup plus vieux. La Ève génétique n’a pas vécue à la même époque, puisqu’elle a environ 250 000 ans.
Stacks Image 6643
Il faut aussi rappeler que dans ce domaine, les choses peuvent évoluer rapidement. Il y a 8 ans (en 2007), notre branche terminale était le E-M35. L’année suivant, on lui découvre un fils E-M34 qui le substitua. Un peu plus tard, E-M123 s’insérait comme fils de E-M35 et père de E-M34. Déjà, E-M123 est un haplogroup très rare.
Stacks Image 6647
Il y a environ 4 ans, on découvrait E-L791 en aval de E-M34, et dans la dernière année, le test Big Y nous permet d’explorer plus librement les SNP prochains en aval. La semaine dernière, on apprenait que E-Z841 s’y glisse comme fils de E-M34 et père de E-L791.

E-L791 se divise en deux branches principales. La première branche semble suivre les traces des routes commerciales phéniciennes, E-Y2947.

La lignée de Savard fait partie de la branche du Levant, qui resta plus longtemps de la région arménienne entre la Syrie et la Turquie, probablement depuis les cités de Karkemish /Jarabulus vers 3000 av. J.-C. Notre lignée a peut-être ensuite migre vers Canaan, avec la branche cousine qui intégrera la culture hébraïque.
Cette branche Levantine, E-Y4971 (fils E-L791) se divise donc en trois branches, l’une arabe, l’une juive, et la nôtre E-Y4972 qui comprend encore une multitude de nationalités, Arméniens, Russes, Koweitiens, Italiens (dont Bonaparte) et Français. L’Arménien part d’un côté alors que le reste et descendent du fils de Y4972, soit E-Y4970. Cette branche, présentement notre terminale, se divisera davantage vers mars 2015 avec deux nouveau participants à Big Y, dont un descendant du frère de Napoléon, Lucien (Mike Clovis), ainsi qu’un autre participant d’origine Italienne Bob Del Turco, dont le nom suggère une origine turque plus ancienne. Nous saurons donc bien comment proches nous somme vraiment de Bob et des Bonaparte (je prévois un ancêtre patrilinéaire commun il y a environ 2500 ans). On ne pourra dater précisément, mais la somme des deux estimations peut apporter des corrections ou précisions aux estimations courantes.

E-Y4970 est encore vieux d’environ 4700 ans. Un second participant Savard au Big Y devrais nous donner une série de SNP équivalents terminaux, dont le plus jeune aurait près de 400 ans (naissance du migrant). Par la suite, le autres familles se grefferont avec une partie de cette série de SNP, et selon le poids des positifs (+) et négatifs (-) l’on pourra estimer les âges des ancêtres communs de chaque famille parente. Et du coup connaître des indices sur les migrations anciennes de notre lignée particulière. Pour l’instant, et c’est très spéculatif, nous sommes peut-être arrivés en Europe comme prisonniers des campagnes romaines en Israël. Les textes bibliques démontrent que de nombreuses communautés et peuplades entouraient les Juifs, qui minoritaires n’ont régné la région que périodiquement. Mais avons pu facilement intégrer le monde grec quelques siècles auparavant. Il est trop tôt pour trancher.

La dernière version de
l’arbre descendant de E-L791 (et E-Z841) se trouve toujours au lien indiqué.
Sources:
Projet E-M35
FTDNA
Yfull.com
Recherches: Denis J. Savard, 2007-2015
TOP