M: vers 1740 Percé

1. Aubain LeCOUFLE
(
Julien & Maurie DAUPHIN)
matelot pêcheur
  • 1706 n La Séguinière à St-Pierre-Langers (Manche)
  • 26.3.1735 Sur La Paix de Granville vers Gaspé, Aubin L’Ecoufle, 27 ans matelot, de St-Pierre-Langers, 100£, a «Déserté à Gaspé au départ du navire», retour à Granville du navire 15.10.1735 (sans Aubin).
  • 1758 peut-être d lors des razzias des côtes gaspésiennes

Voir sa carrière maritime ci-bas.

Voir autres Marins Lescoufle ici.
Louise BOUDEAU
([Le père] BOUDOT & [Gaspésienne])
  • v 1720 n Percé
  • 31.7.1761 Rc Baraçois de la Malbaye, LaVeuve Aubain LeCaufle, 4 garçons, 3 filles.
  • 1.4.1774 Rc Bonaventure, Madame D’Egoufle native de l’endroit, 2 garçons, 3 filles.
  • 16.9.1795 Cascapédia «native de l’endroit».

texte.

Enfants:


  1. MARIE LeCOUFLE n vers 1741 m Bonaventure 22.4.1776 Pierre COUROIT [Rg Carleton Qc, lui de Tracadière (Carleton), elle de Bonaventure, Tn Joseph Bernard représentant le père du garçon, Louïs Boudeau veuve mère de la fille, Batiste Lécoulfé frère de la fille].
  2. MARIE ANNE LeCOUFLE n vers 1742, m Pierre BERTHELOT cultivateur de la Nouvelle, d vers fin août s Carleton 16.9.1826 (veuve, environ 85 ans, Tn Grégoire Comeau, Joseph Audet).
  3. AUBIN LeCOUFLE laboureur à Cascapédia, n vers 1743 m Saint-Jean-Port-Joli Qc 11.1.1773 Marguerite Barbe DUPUIS (Jérôme & Barbe DESCÔTEAUX) [lui de Gaspé, Tn Julien Chouinard, Jean Baptiste Lecoufle, Chrisostome Arbou, Joseph Chouinard]; d 23.10 s 11.11.1825 Rg Cascapédia (82 ans, Tn Raphaël Cormier, Louis Cormier).
  4. LOUISE LeCOUFLE n vers 1749, m Ristigouche 2.5.1774 Louis BERNARD (Joseph & Marguerite ARSENAULT), d Rivière-à-l'Anguille (Charlo N.-B.) 13 s Carleton 14.2.1802 (enterrée à Carleton, 52 ans environ).
  5. JEAN BAPTISTE LeCOUFLE habitant-pêcheur, n Barachois vers 1755 m1 Carleton 27.5.1781 Marguerite JAHAN dit LAVIOLETTE (Jean Baptiste & Marie Thérèse ARSENAULT) [tém: Tn Jean Olivier Bordages, Charles Henry, L.B Bourdage, Pierre Lauroit, Jean Lecoufe, Jean Arsenault, par Joseph Mathurin Bourg ptre]; m2 Rg Mathurin Bourg 9.4.1793 Marine LABRECQUE dit DOIRON (non filiatif, tém: Jacques Labrie, Aubin Lecouf, Louis Berton, Jean-Baptiste Makatere (McIntyre), Joseph Mth Bourg); d Rivière-à-L'Anguille 16 s Carleton 18.9.1795 (environ 40 ans, enterré cim Carleton).
  6. ANNE LeCOUFLE n vers 1757 m vers 1778 George DUTHY d'Aberdeenshire Écosse; d 20 s Cascapédia 24.12.1829 (71 ans).
  7. JEAN LeCOUFLE (selon B. LeCouffe) n vers 1758; d 5.10 s Rg St-Charles de Kent N.-B. 3.11.1836 (messe chantée, 78 ans).
Notes explicatives
  • Comme Du Calvet omet une fille lors du recensement de 1761, et que la famille compte un garçon autrement non identifié pour l’occasion, nous croyons qu’il s’agit d’une erreur du recenseur qui a compté une fille parmi les garçons. Il demeure
  • Soeur Blanche LeCouffe dans son ouvrage sur les LeCouffle attribue un second Jean à la famille de Aubin LeCoufle, connu par son décès à St-Charles de Kent (N.-B.). Il faut ajouter qu’il est également cité comme témoin au mariage de son frère Jean-Baptiste LeCoufle, dans la copie du Rg missionnaire de Carleton (Microfilm collection Drouin 1773-1863, p 48), alors que la version du Rg de Bonaventure est plus succincte.
  • Victorin Mallet, dans son ouvrage des Métis Acadiens, suggère implicitement que les soeur Marie et Louise Boudeau peuvent être issues d’une mère autochtone. Par conséquent, nous sommes activement à la recherche de leur descendants matrilinéaires pour vérifier cette hypothèse par un test d’ADN mitocondrial.
  • La graphie BAUDOT (plutôt que Boudot) n’est signalée qu’à une seule occasion dans les sources, au mariage de Aubin fils d’Aubin au Rg St-Jean-Port-Joli. Les premier grands généalogistes du Québec semblent avoir favorisés cet orthographe, simplement parce que tiré d’un registre qui avait mérité à l’époque de beaucoup plus d’attention que ceux de la Baie-des-Chaleurs. Ces premiers ayant fait référence, ceux qui ont suivi ont naturellement repris cet orthographe. Selon les mentions de Marie et Louise Boudeau dans les sources primaires de la Baie-des-Chaleurs, soit plus d’une douzaine d’exemples, les trois premières lettres du nom sont invariablement B-O-U. Nous sommes donc d’avis que le patronyme d’origine de ces femmes était bien BOUDEAU (et var. Boudot, &c.).
  • Il existe à Québec la famille de Jean Boudeau & Élisabeth Pivin à Québec à partir de 1689 (PRDH). Leur fils François né en 1695 dont la destinée est inconnu, demeure candidat comme père des soeur Boudeau. On retrouve aussi en 1682 un Jacques BOUDEAU, capitaine de la Perle d’Olonne, en partance de Bordeaux pour Terre Neuve (ANOM). Enfin, il y a cette Elisabeth Boudeau, mr de sa petite-fille Isabelle Floret f François dit Marmande & Marie Milhot (Rg Louisbourg, Selon Dictionnaire 2 de S. White, CÉA).

Carrière maritime de Aubain Lescoufle

AUBIN LECOUFLE (1706-1759)
Taille moyenne, poils châtains, Fils JULIEN & Maurie DAUPHIN

12/03/1729 Novice sur LA PAIX pour GASPÉ (n27)
Désarmé Granville 11/07/1730*

19/05/1730 Novice sur LA PAIX pour LE BANC (n44) inscrit sous «Robert l’Ecoufle»

07/03/1731 Matelot sur LE JOSEPH DE COAQUIN pour LE BANC (n31)
Désarmé Granville le 28/10/1731 (n32)

20/03/1732 Matelot sur LE JOSEPH DE COATQUIN pour LE BANC (n31)
Désarmé Granville le 30/11/1732 (n32)

16/03/1733 Matelot (cl.9) sur LA PAIX pour GASPÉ (n37)
Désarmé Granville le 26/10/1733 (n4)

Avril 1734 Envoyé à BREST pour le service militaire, où il sert 5 mois et 20 Jours. Matelot (cl.11) sur LE NEPTUNE. Retour le 10/11/1734.

26/03/1735 Matelot sur LA PAIX pour GASPE (n42)
Retour le 15/10/1735 (n34) Sans lui car ses états indiquent:

Déserté à Gaspé au départ du navire (fin été 1735)

Sources:
Rc DuCalvet 1761 (Papiers Haldiman, dans Papiers Amherst), Microfilm, CÉA).
Rg matricule d’officiers et matelots de la Marine (Cherbourg, collab. Henri Yon)
Rg missionnaire Mathurin Bourg (parmi les Rg Carleton dans la Coll. Drouin)
Rg St-Jean-Port-Joli (Qc)
Rg St-Joseph de Carleton (Qc).
Rg St-Pierre-Langers (AD50).
Rg Ste-Anne de Resigouche (Qc).
Rg Sts-Anges-Gardiens de Cascapédia (Qc)
Rôles de navires en partance de Granville (Arch Marine de Cherbourg, collab. Henri Yon)
Arch dép de la Manche (AD50), Etat civil de la Manche (Rg paroissiaux) série E2 (5 Mi), consulté 2010.
Arch de la Marine (Cherbourg), recherches et reproduction d’originaux Henri Yon.
Arch d’Outre-Mer (ANOM)

Sources secondaires:
R. Brun, Les papiers Amherst, Les cahiers de la société historique acadienne, vol. 3, no 7 (avril, mai, juin 1970), p. 256-319.
B. LeCouffe, Généalogie des familles Le Couffe et Legouffe, Moncton, 1984.
V. N. Mallet, Les Métis Acadiens de la baie des Chaleurs, Shédiac, N.-B., 2010, 264 pages.
Migrations.fr, Navires au départ de Granville, http://www.migrations.fr/navires_depart_granville.htm.
Programme de recherches en démographie historique (U. de Montréal)


Denis J. Savard, avril 2011
TOP