M: vers 1560 Saint-Pierre-Langers, Manche

46. Gilles de LÉZEAUX
(
Eustache, écuyer & ...)
honorable homme
  • app 1538 prob. n au Lézeaux à St-Pierre-Langers
  • v 11.1592 d (entre avril 1592 et juillet 1592).
47. Geneviève BROC
(…)
sage-femme

  • app 1539 n prob. n St-Pierre-Langers
  • 1587 citée SPL mr Jean Hervé.
  • 1589 citée SPL témoin au mariage de honorable homme Thomas Anquetil.
  • 1591 citée SPL mr de Nicolas Lampas.
  • 1592 citée SPL citée accoucheuse de Guillaume Anctil.
    . 4.6.1593 citée SPL citée aux fiançailles de sa fille Jacqueline à Julien Deschamps.
  • apr 13.2.1600 d SPL (mr grand-mère de Jeanne Deschamps f Jacqueline de Lézeau)

Elle est souvent citée marraine, mais surtout par défaut comme sage-femme.
Enfants:

  1. GILLETTE de LÉZEAUX (selon D.J. Savard) n app 1563 (mr de Marie Cruchon f Jean Rg SPL 1588, tn au m Julien Deschamps & Jacqueline de Lézeau f Gilles Rg SPL 1593).
  2. GILLES de LÉZEAUX (selon D.J. Savard) n app 1567.
  3. JACQUELINE de LÉZEAUX n app 1575; m Julien DESCHAMPS. (citée adolescente f Julien mr de Julienne f Nicolas Lenoble Rg SPL 1592)
Notes explicatives
  1. Un examen des choix de parrains et marraines cette famille semble indiquer que Gilles de Lézeaux époux de Geneviève Broc est le frère de Noël de Lézeau & d’Anne Rioult, ancêtres numéros 122 & 123 des immigrants acadiens Louis et Julien DesRoches (M. Barriault). Au mariage de Jacqueline Delezeau avec Julien Deschamps (Rg St-Pierre-Langer, 7.7.1593) l’honorable homme Noël Delezeau assiste comme témoin (donc oncle de la mariée). Ce même Noël de Lézeaux (le seul du nom selon M. Barriault) est ensuite parrain au baptême de Jeanne Deschamps fille de Jacqueline Delezeau (Rg SPL, 13.2.1600). Enfin, Jacqueline Le Prévost femme François de Lézeaux (fils Noël, selon M. Barriault) est marraine de Guillaume Deschamps fils de Jacqueline de Lézeaux (Rg SPL, 5.9.1604). De ce fait, Aubin LeCoufle est cousin du 6e au 7e degré aux immigrants Louis et Julien DesRoches, originaires de Carolles, près de Saint-Pierre-Langers. La suite de l’ascendance de Gilles de Lézeaux, est reproduite textuellement de l’étude de Marcel Barriault, avec sa permission. Seule la numérotation Ahnentafel est modifiée.
  2. Gillette de Lézeaux femme de Nicolas Boeuffet est citée comme témoin au mariage de Jacqueline en 1593 sans autres précisions. Comme elle ne fait pas partie de la famille de Noël de Lézeaux (selon M. Barriault), il faut déduire qu’elle est la soeur de Jacqueline. Un troisième Gilles de Lézeaux est précisé frère au même mariage, dont on ne connaît aucune épouse. À ne pas confondre avec Gilles de Lézeau époux de Jeanne de La Motte fils de Noël (selon M. Barriault 2006, p 146) son cousin germain.

Sources:
Arch dép. de la Manche (AD50), Etat civil de la Manche (Rg paroissiaux) série E2 (5 Mi), consulté 2010.

Sources secondaires:
Barriault, Marcel, Famille DesRoches, Les cahiers de la société historique acadienne, Cap-St-Ignace, septembre 2006, vol 37, nos 2 et 3, 160 pages.

Recherches: Denis J. Savard, avril 2011
TOP