Selon la fiche no 243946 de la version 28 du Fichier Origines, Anne Thomas fait parti de l'un des contingent de Filles du Roy, présumément en 1665. Comme Anne Thomas vient d'une famille de militaires, gens souvent appelés à relocaliser, les racines de Anne Thomas dans le secteur Montreuil-Vincennes ne sont pas très profondes.

La naissance de Anne Thomas n'a pas été retrouvé. Elle semble naître vers 1643. Les registres anciens qui ont subsisté de la chapelle Notre-Dame de la Pissotte (alors dans Montreuil, auj. Vincennes) ne sont en réalité qu'un recollage ultérieur de feuilles volantes, qui déjà étaient en état de décomposition selon une note au début des actes de 1601.

Mais on y retrouve bien les naissances de deux de ses soeurs en 1628 et 1630. Les parents de Anne sont nommés à son
mariage à Claude Jodoin en mars 1666 à Montréal, soit Jean Thomas et Madeleine Plateau du Château de Vincennes.

Voici un extrait d'un site biographique (Je cherche encore son auteur) qui parle des aventures de Anne Thomas:
«
Balthazar-Annibal-Alexis FLOTTE DE LA FRÉDIÈRE est par ailleurs accusé par Joseph BOUCHEROT, dit Le Vau, ampessade de la compagnie Salières, d'avoir contrevenu aux ordres. Il déclare qu'il avait la garde de trois prisonniers accusés pour divers motifs, dont le chirurgien-major André BASSEL, dit Dutertre. Il avait reçu l'ordre du colonel de veiller à ce que ces prisonniers ne soient pas libérés, et devait répondre d'eux à son retour de Québec. L'ampessade accuse le capitaine LA FRÉDIÈRE d'avoir usé de son autorité et de l'avoir obligé à relâcher les inculpés le jour même du départ du colonel.
Celui que Benjamin SULTE dévoile comme un avare, fourbe et tyrannique est aussi un débauché, toujours à l'affût d'une jolie femme à séduire (3). Il est impliqué dans deux affaires de moeurs. La première est la plus sérieuse ; elle concerne Anne THOMAS qui venait d'épouser le maître charpentier, Claude JODOIN, le 23 mars 1666. LA FRÉDIÈRE use de son pouvoir de commandant pour éloigner le mari. Et pendant que le mari est éloigné, il poursuit de son assiduité la jeune épouse. Prétextant du fait qu'elle est pauvre, il lui donne de l'argent exigeant en retour qu'elle couche avec lui
"Il était irréprimable en galanterie, et les femmes et les filles s'enfuyaient de terreur devant le pholyphemus militaire. Il jeta son dévolu sur Anne Thomas, la jeune femme du charpentier Claude Jodoin. Le problème c'est que le mari était très prévenant et laissait rarement sa femme seule de telle sorte que le Major était incapable de trouver l'occasion de la rencontrer seule. Une nouvelle fois il abusa de son autorité de gouverneur militaire et s'arrangea pour que Jodoin obtienne une corvée qui l'éloigne de la colonie durant trois mois. On ne sait si ses tentatives de séduction aboutirent mais lorsque les choses commencèrent à se savoir la communauté fut si outrée qu'elle décida de porter l'affaire devant le Conseil Souverain."
En fait, Anne THOMAS succombe à plusieurs reprises comme elle l'avouera elle-même. Ces ébats se passent à l'extérieur dans les fardoches le long du fleuve (20). Des ouvriers occupés à réparer une cheminée sur un toit sont témoins des manœuvres de LA FRÉDIÈRE auprès de la jeune femme pour "l'attirer dans les fardoches et la connaître.»

Elle
épouse en deuxième noces Pierre Godamber Desjardins avant le 18 juillet 1692.

Anne Thomasse vivra jusqu'à l'âge de 83 ans . Elle décède le
12 avril 1724 à Rivière des Prairies. On indique à sa sépulture qu'elle est originaire de Vincennes proche Paris.

Enfants de Claude Jodoin et Anne Thomas:
1. Claude Jodoin o 31 janvier 1667 Montréal; m 31 janvier 1695 Neuville Marguerite Déry.
2.
Jacques Jodoin o vers 1669; décédé 5 janvier 1682 Montréal.
3.
Marie Jodoin o 8 janvier 1671 Sorel; m 1 septembre 1688 Boucherville Michel Moineau; décédé24 décembre 1721
4.
Thomas Jodoin o 23 mars 1673 Boucherville.
5.
Antoine Jodoin o 15 avril 1675 Sorel; décédé 28 mars 1681 Contrecoeur.
6.
Barbe Jodoin o 17 février 1677 Boucherville.
7.
Madeleine Jodoin o 23 septembre 1678 Boucherville m 4 novembre 1709 Varennes Marie Jeanne Reguindau Joachim.
8.
André Jodoin o 17 juillet 1684 Boucherville; 11 octobre 1712 Ste-Foy Marie Louise Sedilot; d 24 janvier 1751 Hôpital général de Montréal.
9.
Marie Louise Jodoin o 4 juin 1687 Montréal; m 30 juin 1705 St-François de Laval Gabriel Tetard Forville.