Jean Chauvin est né app. 1514 à Montreuil. Selon les déclarations des terriers du fief Décanal à La Pissotte, Jean Chauvin est le fils de Jacques Chauvin. Le nom de sa mère est toujours inconnue.

Jacquette Pesnon semble aussi native de Montreuil. La filiation de Jacquette Pesnon avec ses parents n'est pas prouvée, mais les indices semblent indiquer (avec réserves) qu'elle est la fille de Nicolas Pesnon et Jeanne Martin. Jeanne Martin est marraine de Marion au premier baptême du couple Chauvin-Pesnon, mais Nicolas Pesnon semble décéder avant la naissance du deuxième enfant. Il n'y a encore que très peu de Pesnon à Montreuil à cette époque. Jeanne Martin est soeur présumée de Jacques Martin, qui peut-être donné son nom à Jacquette...

Encore célibataire mais vraisemblablement «jouissant de ses droits», Jean Chauvin est cité avec son frère Mahiet au Censier de l'Abbaye St-Victor pour leur seigneurie de Fontenay-sous-Bois (94) le 9 octobre 1532. Il ne doit pas y tenir plus d'un quartier, vu la modique somme des 4 derniers de cens pour l'année qu'il paye aux seigneurs religieux St-Victor. Ce dernier censier, du moins pour cette année, est dénudé d'information. Ce n'est qu'un registre des comptes.

Il continue d'ailleurs à apparaître au Censier de l'Abbaye Saint Victor, soit le 1er octobre 1535, puis «demeurant à la Basse-cour» le 9 octobre 1538, et finalement «de la Basse-cour» le 9 octobre 1539. Bien qu'il semble sauter quelques années, il semble tout de même payer le cens car il n'écope d'aucune amende et ne paye aucun arrérage quant il y réapparaît. Ce la localisation quartier de terre ou de vignes reste à déterminer, Saint Victor tient plusieurs parcelles à Fontenay, où plusieurs Montreuillois de La Pissotte et de la Basse-cour tiennent des pièces.

Jean Chauvin fils de Jacques déclare qu'il est propriétaire de 10 perches de vignes au lieu-dit Les Gastines à La Pissotte, au Terrier du fief Décanal de 1537, fief du Chapitre de Notre-Dame de Paris [ANF S/340/Rg1537].

Le mariage de Jean Chauvin et Jacquette Pesnon est célébré 26 octobre 1539 à l'église Saint Pierre et Saint Paul de Montreuil sous le bois de Vincennes [AD93/Rg ML].



Au Terrier de 1543 du fief Décanal [ANF S/340/Rg1543], Jean Chauvin laboureur de La Pissotte déclare encore les 10 perches des vignes. Les propriétaires des pièces voisines n'ont pas changé depuis 1537.

Le 20 août 1552, Jean Chauvin, laboureur à La Pissotte, déclare ses terres au Terrier du fief Décanal [ANF S/340/Rg1552]. Mais cette fois, sa pièce mesure maintenant un demi quartier - soit 12,5 perches. La pièce a peut-être été sujet d'un alignement et les mesure corrigées, ou encore Jean a peut-être acheté quelques perches ou effectué un échange pour élargir sa première pièce. Marion Chauvin, soeur de Jean, a remplacé Guillaume Prévost sur la pièce voisine. Jean déclare aussi une nouvelle pièce, soit un demi quartier au lieu-dit La Varenne.

Enfants présumés de Jean Chauvin et Jacquette Pesnon:
1.   Marion Chauvin o 18 septembre 1540 Montreuil (Pn Pierre Chauvin, Mn Marion Lemoyne et Jeanne Martin); vivante en 1552.
2.  
Raymond Chauvin o 24.11.1542 Montreuil (Pn Mahiet Chauvin et Marceau Adam, Mn Berthe Savard); probablement décédé jeune.
3.  
Edmond Chauvin o app. 1544 (Rg lacunaires); m app. Suzanne Girard.
4.  
Nicolas Chauvin o 23.8.1548 Montreuil (Pn Nicolas Pesnon et Georges Chauvin, Mn Marion Chauvin); possiblement m vers 1585 Nicole de La Fuchère (voir Pierre Adam 1619).

TOP