Bien qu’on ne puisse établir hors de tout doute l’identité de l’Acadien Jacques Belou tonnelier - puisque son acte de mariage avec Marie Girouard n’a pas été conservé - la naissance d’un Jacques Belou à Aytré en 1640, ne peut être écartée. Cette date de naissance concorde parfaitement avec l’âge déclaré par l’intéressé à cinq occasions lors des recensements acadiens, avec une précision peu commune. Patronyme rare, parfois Belou, parfois Blou, tout semble indiquer qu’il s’agit bien de la famille de l’immigrant Acadien. Elle semble la seule famille du nom connue dans toute la région de La Rochelle, du moins chez les catholiques. Le père de Jacques n’est pas tonnelier comme son file, mais Jacques n’est pas non plus l’aîné des garçons. Les corps de métiers à l’époque permettent au maître de transmettre son art qu’à l’un de ses fils, puis à un second apprentis sans affiliations, sauf en période de pénurie. Son père, fournier une fois établi à La Rochelle, aurait donc mis son fils en apprentissage chez un tonellier, peut-être de retour à Aytré. Ce petit village à proximité de La Rochelle a produit plus d’une douzaine d’émigrants vers la Nouvelle-France, dont deux (autres) tonnelier : Joseph Filion & François/Mathurin Bonneron dit Dumaine.

* * *

M: vers 1628, probablement à Aytré

2. Maurice BELOU
(...)
fournier (1645 La Rochelle)
  • 1601 (env) n France (lieu indéterminé)
  • 3.2.1638 cité Aytré Pn de Maurice Gadreau.
  • 1645 (après) décès
On ignore son métier avant l’établissement de la famille à La Rochelle vers 1641. Il est dit fournier à La Rochelle en 1645 au baptême de Catherine. Puisqu’il ne fait pas parti des corporations des boulangers ou des pâtissiers, cette qualité évoquée semble signifier que le nouveau logis urbain de la famille comporte un four banal, dont Maurice aurait alord la charge. Probablement une condition d’un bail de loyer qui serait intéressant de découvrir. Vu la rareté du nom même à Aytré, Maurice n’est peut-être pas natif de la région d’Aytré ou de La Rochelle.
3. Catherine GRIGNON (...)
  • 1604 (env) n Aytré
  • 1645 (après) décès
Catherine est peut-être parente de Jacquette Grignon épouse de Pierre de Lavoie de Aytré, ancêtres canadiens.

Enfants Belou-Grignon:


  1. JEAN BELOU b Aytré 25.11.130 (Pn Lucas Gaudin Mn Simeonne Guiochette)
  2. ANNE BELOU b Aytré 14.7.1631 (Pn Guillaume Mugne Mn Anne Chapronne?)
  3. PIERRE BELOU b Aytré 30.4.1637 (Pn Pierre Audouin Mn Nicole Regnard)
  4. JACQUES BELOU tonnelier b Aytré 12.8.1640 (Pn Jacques Croulet Mn Françoise Renalin), m (prob.) Port-Royal vers 1669 Marie GIROUARD (François & Jeanne Aucoin), d (prob.) Beaubassin avant 11.7.1713. Rc PR 1671 30a, Beaubassin 1686 47a, 1693 53a, 1698 58a, 1700 60a.
  5. GUILLAUME BELOU b SMLR 2.10.1642 (Pn Guillaume Coffineau? Mn Marie Philippeau)
  6. CATHERINE BELOU b SMLR 25.3.1645 (Pn Gilles Savineau cordonnier Mn Catherine Genoselle)

* * *

Baptême de Jacques Belou

Stacks Image 247

* * *

Sources

- Rg Saint-Étienne d’Aytré, AD de la Charente-Maritime
- Rg Sainte-Marguerite de La Rochelle, AD de la Charente-Maritime
-
White, Stephen A., Dictionnaire généalogique des familles acadiennes, Centre d’Études Acadiennes Anselme-Chiasson, Moncton, N.-B., 1999, 2 vol., 1616 pages.

Recherches:

Denis J. Savard

TOP